Fecafoot: Malversations estimées à plus de 250 millions

fecafoot picturePersonnel, administrateurs, commissions et ligues, gestionnaires des sponsors et équipementiers… le comité de normalisation a décidé d’exhumer un audit réalisé en 2013.

L’adage «l’enfer est moins pénible quand vous êtes nombreux» peut faire sourire aujourd’hui Abdouraman Hamadou, ancien directeur de cabinet de Iya Mohamed. Le 05 août 2014, il avait été demandé à ce proche de l’ancien président de la Fecafoot - aujourd’hui incarcéré à la prison centrale de Yaoundé à Kondengui – de justifier l’utilisation de 6,5 millions de F CFA à lui transmis du temps où il était à la Fédération, sous forme de frais de mission. Le cas d’Abdourahman Ahmadou n’était que l’arbre qui cache la forêt, d’après de nouvelles informations publiées ce 11 août par le quotidien privé Le Jour.

Selon ce journal local, de nombreux autres gestionnaires indélicats ont eu à répondre ou vont devoir se justifier dans le cadre des conclusions d’un rapport d’audit réalisé à la Fecafoot en 2013 par le cabinet Bekolo and Partners. Ce rapport épingle des nombreux autres responsables pour un montant cumulé avoisinant les 250 millions de F CFA.

Cet audit, établi au 31 décembre 2012, que le président du comité de normalisation de la Fecafoot exhume aujourd’hui, à quatre mois de l’élection à la présidence de l’instance faitière du football national épingle le personnel, les administrateurs, les commissions et ligues, les gestionnaires des sponsors et équipementiers entre autres.

Dans la rubrique "Personnel" par exemple, 21 personnes sont appelés à justifier des montants allant de 80.000 F CFA à 34 millions de F FCA (au compte de Precheur, ancien Directeur technique national). Dans une autre rubrique détaillée, le rapport d’audit établi par le cabinet Bekolo and Partners pointe la gestion opaque de certains sponsors et équipementiers. Il s’agit en l’occurrence de Sacac (27,486 millions de F CFA), Orange Cameroun (13,564 millions de F CFA), MTN (87,5 millions de F CFA), Les Brasseries du Cameroun (44,391 millions de F CFA), Puma (59 millions de F CFA).
Source: Journalducameroun.com